Actualités

Assemblée générale 2017 de l’UIC sous le signe de l’industrie du futur

30/06/2017 - Communication

Le 18 mai 2017 a eu lieu l’Assemblée générale de l’UIC. L’évènement a réuni une centaine de personnes au siège du Medef, à Paris.

Une partie statutaire consacrée aux réformes

Cette Assemblée générale a été l’occasion de présenter un bilan des actions réalisées en 2016. A cet effet, pour la première fois, l’UIC a fait réaliser une vidéo en motion design représentant les principales réalisations de l’année écoulé.

L'année 2016 de l'UIC

 

Au cours de cette partie statutaire, ont été votés le renouvellement de certains membres du Comex et la modification des statuts concernant les règles de composition du Conseil d'administration. L’AG était également placée sous le signe des réformes que ce soit du point de vue du découpage des régions que de la convergence du taux de cotisation.

Enfin, projet phare et d’envergure, une nouvelle stratégie de communication collective a été présentée par Magali Smets. Cette nouvelle ambition de communication sera déployée au cours des prochains mois et nécessitera l’implication de tous : collaborateurs de l’UIC, UIC régionales, entreprises adhérentes et partenaires.

 

La partie publique de l’AG consacrée à la thématique de l’industrie du futur

En préambule de la table ronde dédiée à l’industrie du futur, le président de l’UIC, Pascal Juéry, a rappelé combien la chimie avait un rôle moteur à jouer dans l’économie française et combien l’innovation était au cœur de son ADN.

L’occasion de rappeler la volonté de l’UIC d’adhérer au projet « La Fabrique de l’Avenir », mouvement promouvant les solutions d’avenir apportées par l’industrie. 

Membre de l’Alliance pour l’Industrie du Futur, l’UIC a fait réaliser une enquête avec l’Usine nouvelle pour avoir une photographie de la transformation digitale de notre industrie. Par ailleurs, l’Observatoire des industries chimiques (OPIC) a fait réaliser une étude afin de voir les impacts sur les métiers, les compétences, l’organisation du travail.

Serge Lhoste, Associé chez Rolland Berger, est venu en présenter les premiers enseignements*. Il a tenu à souligner le fait que le numérique touche l'ensemble des processus et pas que l'activité manufacturière : R&D, tests etc. Si la transformation numérique est associée à la technologie, celle-ci n’est que la partie visible de l'iceberg ! Les usages mais aussi les sujets RH sont fondamentaux.

Au cours de la table ronde, animée par Sylvie Latieule, Philippe Darmayan, Président de l’Alliance Industrie du futur, Bernard Chariou, administrateur de l’UIC Aquitaine et directeur de l’établissement d’Eurenco de Bergerac, et Georges Scheiber, directeur industriel d’Adisseo ont présentés des solutions concrètes de digitalisation des entreprises.

Pour illustrer les changements à l’œuvre, tant du point de vue technologique qu’humain, une vidéo d’Arkema a été présentée, présentant un atelier réalisé en collaboration avec les collaborateurs concernés :

Atelier tamis moléculai...

 

Le mot de la fin a été donné par le président du Medef, Pierre Gattaz qui a insisté sur la nécessité d’être unis pour défendre l’industrie : « vos combats sont nos combats ! ».

 

En savoir plus sur l'étude sur le numérique : 

Facebook