SusChem France

L'ensemble des travaux initiés par SusChem France a permis la rédaction d'une feuille de route .

Voir aussi...

Accédez aux autres rubriques sur les enjeux de la chimie durable :

Retrouvez aussi les actualités :

Enjeux chimie durable

Enjeux chimie durable

La chimie est au cœur des grands défis que doit relever notre société. Industrie des industries, la chimie est une source constante d’innovations et un véritable moteur de développement économique dans tous les secteurs d’activité. En réponse aux impératifs d’aujourd’hui, mais surtout aux attentes de demain, les chimistes apportent d’ores et déjà des solutions aux enjeux planétaires liés à l’énergie et au changement climatique, à l’eau et à l’alimentation, à l’accroissement démographique et à la santé, à la préservation des ressources et à la protection de l’environnement.

La chimie a donc l’ambition de s’imposer comme un fournisseur de réponses aux enjeux du développement durable. Elle souhaite  également accélérer l’évolution de ses pratiques pour réduire son impact environnemental, en contribuant à la valorisation des déchets par le recyclage et  à la mise sur le marché de solutions éco-conçues obtenues par des procédés éco-efficients. 

 

Les huit axes de la chimie durable

Pour l’industrie de la transformation de la matière, l’enjeu d’un accès diversifié aux matières premières est essentiel. La raréfaction des ressources fossiles doit conduire à trouver une alternative. Deux voies apparaissent déjà comme stratégiques, la première vise le carbone renouvelable issu des agro-ressources et de la biomasse. Notons d’ailleurs que les industriels de la chimie se sont engagés lors du Grenelle à introduire 15% de matières premières renouvelables en 2017 dans leurs produits. La deuxième voie est, elle, dédiée à l’exploitation des ressources issues du recyclage dans un concept d’économie circulaire.

Les deux axes suivants concernent les produits issus des transformations et adressent les marchés en aval des industries chimiques. Un ensemble de réponse des chimistes aux enjeux sociétaux de demain se situe dans le domaine de  l’énergie (chimie pour l’énergie), mais aussi sur la conception et la mise au point de nouveaux matériaux toujours plus performants pour traiter les questions des matériaux intelligents, des nanomatériaux,  de l’allégement, des résistances mécanique  ou thermique (remplacement du métal)…

Mais pour répondre complètement à l’ensemble des critères de durabilité, il faut également travailler sur l’éco-efficience des procédés: « produire plus avec moins », c'est-à-dire en économisant ressources et énergie tout en minimisant les impacts environnementaux. C’est l’objet du cinquième axe de traiter ce thème prometteur de la chimie durable

Il n’y a pas de progrès sans mesure. C’est pourquoi l’axe six aborde les méthodes d’analyse qui vont permettre de s’assurer de la performance des procédés et des produits, mais aussi de mesurer leur impact.

Enfin deux axes transversaux concernent les outils de la mise en œuvre d’une chimie durable :

  • d’une part l’éco-conception et l’analyse de cycle de vie qui doivent être systématisées à tous les niveaux  pour que soient bien intégrés les grands enjeux environnementaux et sociétaux
  • et d’autre part l’organisation de « l’écosystème » de l’innovation, déjà largement ébauchée par les pôles de compétitivité et qui doit conduire à une accélération de la mise sur le marché des innovations de la chimie durable pour ce qui nous concerne. 

Pour en savoir plus

Chacun de ces axes correspond un chapitre de la feuille de route de SusChem France (SusChem France)

Facebook