Actualités

Comité Stratégique de Filière « Chimie et Matériaux » : Etat d’avancement du Comité Innovation

24/11/2014 - Innovation

Après le lancement du projet Force lors du Salon de l'automobile 2014, thématique "Transport du futur", le Comité Innovation du CSF "Chimie et Matériaux" a poursuivi ses actions sur les deux autres axes : Bâtiment durable et stockage de l'énergie

Bâtiment durable : 7 axes de travail prioritaires

Une quarantaine d’acteurs ont participé au séminaire de travail qui s’est tenu le 22 octobre dernier, dans le but de faire émerger des idées de projets de développement collaboratifs entre les secteurs utilisateurs du bâtiment et les chimistes.

Les participants répartis en trois ateliers ; « Enveloppe du bâtiment », « Récupération d’énergie » et « Qualité de l’air », ont ainsi permis de définir sept axes de travail considérés comme prioritaires et dans lesquels la chimie a un rôle clé à jouer :

  • Modularité des bâtiments : utilisation du collage comme technologie d’assemblage
  • Allègement, durabilité et résistance au feu : développement de nouvelles plaques de parement
  • Réduction de l’empreinte carbone : mise au point de nouveaux adjuvants pour les ciments traditionnels
  • Super Isolant : optimisation des aérogels de silice et développement des aérogels organiques
  • Qualité de l’air : développement d’une approche système intégrant le développement de capteurs économiques
  • Récupération d’énergie thermique : amélioration des systèmes de captage par les toits
  • Stockage de l’énergie : intégration d’éléments de stockage dans les bâtiments

Ces thèmes seront approfondis avec les principaux industriels concernés.

Stockage de l’énergie : présentation du plan industriel

Afin de pouvoir travailler en synergie avec l’ensemble des parties prenantes, Florence Lambert, Directrice du CEA-Liten et chef de projets pour la filière « batteries », a présenté au Comité Innovation du CSF « Chimie et matériaux » du 7 novembre son plan industriel relatif au stockage de l’énergie.

Elle a ainsi expliqué le positionnement du plan sur des batteries à haute valeur ajoutée et sur un volet hydrogène énergie porteuse.

Florence Lambert a également souligné l’importance de la chimie dans le développement des solutions à mettre en œuvre, que ce soit au niveau de nouveaux électrolytes, d’encres optimisées dans une logique produits/procédés ou de catalyseurs performances dans le cadre du développement de piles à combustible.

A l’image de ce qui a été fait pour le bâtiment, un séminaire de travail doit prochainement être organisé pour réunir les principaux acteurs du plan stockage de l’énergie et les industriels de la chimie.

Facebook