Actualités

Nanomatériaux : démarrage d'une action collective dédiée à la métrologie

17/03/2014 - Innovation

Un appel à contribution des entreprises est lancé !

Afin de soutenir la filière « nanomatériaux » en France, notamment au niveau des PME, la Direction générale de la compétitivité, de l’industrie et des services[1] a décidé de lancer une action collective autour de la métrologie, en s’intéressant plus particulièrement à la caractérisation de ce type de substances.

L’objectif visé est de favoriser les étapes d’industrialisation et de fiabilisation des procédés en développant et mettant à disposition des entreprises des méthodes robustes et reproductibles pour mesurer les principaux paramètres caractérisant ces substances (dimension des particules, distribution, surface spécifique,…). Au travers d’une caractérisation améliorée et fiabilisée, la faisabilité industrielle devrait ainsi être facilitée, ce qui permettra, à terme, d’accroître la compétitivité des entreprises françaises du secteur.

L’établissement de protocoles fiables et reproductibles aidera également les entreprises à répondre à leurs obligations réglementaires relatives aux nanomatériaux, comme le dispositif français de déclaration ou encore REACH.

Pour répondre à l’objectif, la DGCIS a confié à un consortium composé de cinq partenaires industriels et académiques la tâche d’élaborer des protocoles de mesure qui seront mis gratuitement à disposition des entreprises françaises dans le cadre d’un projet de trois ans qui a été dénommé « NanoMet » pour « Nanométrologie ».

La contribution des entreprises est clé tout au long du projet et notamment dans l’étape d’identification des besoins actuellement menée. C’est la raison pour laquelle l’UIC, membre du comité de pilotage de l’action, invite ses adhérents à participer activement à cette étape qui doit permettre d’identifier les moyens de mesure dont disposent les PME aujourd’hui, leurs problématiques majeures ainsi que les principaux nanomatériaux en jeu. Il suffit pour cela de renseigner le questionnaire en ligne sur le site dédié au projet : www.nanomet.fr.
Les PME pourront également collaborer par la suite soit en tant que fournisseurs de nanomatériaux, soit en participant au développement des méthodologies de mesure.

Nous comptons donc sur l’implication des industriels de la chimie pour faire de ce projet un succès ! PME, n’hésitez pas à participer !

 

[1] DGCIS (Direction dépendant du ministère du redressement productif)

Facebook